Un Film sur l’Extrémisme Remporte la Palme d’Or au Festival du Film Saoudien

Palme d'or
Logo de la quatrième édition du Festival du film saoudien

Deux hommes, un vol funeste et une discussion profonde sur l’extrémisme: telles sont les thématiques de «Departures», film du cinéaste saoudien Abdulaziz Al-Shalahei qui vient de remporter la palme d’or. Pour le réalisateur, ce film marque une transformation nationale dans la quatrième édition du Festival du film saoudien.

«Le film a été réalisé par un groupe de jeunes d’Arabie saoudite et d’autres pays arabes. Nous voulions aborder la question de l’extrémisme et ses effets sur notre société», a noté Abdulaziz Al-Shalahei dans une interview avec Al Arabiya.

«Departures» était l’un des 58 films présentés au festival organisé par l’Association Culture et Arts de Dammam et le Centre du roi Abdulaziz pour la culture mondiale, qui a pris fin à Dhahran après une semaine. 12 des films présentés ont été réalisés par des femmes.

«Le festival gagne en importance à mesure que la qualité des films s’améliore», a remarqué Ahmed Al-Mulla, directeur de «Departures», qui a ajouté que de nombreux films en compétition cette année abordaient la question de l’extrémisme.

Vision 2030: L’industrie cinématographique est un pilier du changement culturel

Le festival fait partie de la stratégie du royaume à long terme pour accroître les options de divertissement en Arabie saoudite. Le gouvernement d’Arabie saoudite s’est engagé dans une campagne qui reconnaît que la culture et le divertissement sont des éléments essentiels pour une vie saine et équilibré. L’industrie cinématographique saoudienne a reçu une attention plus importante depuis l’annonce du plan Saudi Vision 2030 qui va relancer le domaine culturel du royaume.

Avec une augmentation des investissements dans le secteur de la culture, les autorités saoudiennes cherchent à attirer les meilleurs talents locaux et internationaux pour mener à bien ce mouvement.

Lire la suite sur Arab News et Al Arabiya.